Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
AccueilActualitésGuide du propriétaire : le financement de votre projet.

Guide du propriétaire : le financement de votre projet.

21/05/2018

Guide du propriétaire : le financement de votre projet.

Découvrez dans nos futures actualités les différentes étapes et documents d'une vente en VEFA. Aujourd'hui, votre conseiller 2 Savoies Immobilier développe le financement de votre projet immobilier.
 

Le financement de votre projet immobilier.

Le budget nécessaire à l’achat d’un bien immobilier neuf est plus simple à évaluer par rapport à l’ancien, puisqu’il n’y pas de travaux de rénovation à prévoir. Il suffit donc d’additionner les frais dits de notaire au prix du bien pour en connaître le coût global. Prenez-le temps d’évaluer précisément votre budget. Vous devez tout d’abord définir le montant de votre apport personnel, en vous renseignant pour savoir si vous pouvez bénéficier de prêts aidés, ce qui vous permettra de réduire le coût total de votre crédit bancaire.
 
Ensuite, avec l’aide de votre banquier ou d’un courtier en crédit, vous allez pouvoir définir le montant que vous pouvez emprunter. Votre conseiller 2 Savoies Immobilier peut vous accompagner dans la recherche de votre financement et se tient à votre entière disposition à cet effet. 
 

Définissez le montant de votre apport personnel.

Vérifiez si vos placements (livret d’épargne, PEL/CEL, livret A, épargne salariale, PEA, etc.) sont bloqués ou non et quelles sommes sont disponibles. N’hésitez pas à faire le point avec votre banquier : certains placements (épargne entreprise par exemple) sont déblocables en cas d’acquisition d’une résidence principale. Les aides familiales,  comme les donations, peuvent également constituer un apport appréciable. La consultation de votre notaire pourra être utile à cet égard.
 

Vérifiez si vous pouvez ou non bénéficier de prêts aidés, tels que :

• Le prêt à taux zéro,
• Le prêt 1 % logement
• Le prêt fonctionnaire
• Les prêts bonifiés des collectivités locales (régions, villes ou départements), etc.
 
Généralement réservés aux primo-accédants, ces prêts sont le plus souvent octroyés sous conditions de ressources et de localisation du bien. Ils bénéficient d’un taux d’intérêt faible ou nul (exemple : le prêt à taux zéro) et de conditions de remboursement avantageuses.
 

Prenez en compte les frais.

Lors d’une acquisition immobilière, les frais suivants sont à prendre en compte dans votre budget :
 
• Les frais bancaires ou de courtage, facturés par la banque et/ou le courtier pour votre prêt immobilier
• Les frais d’assurance du prêt que vous devrez souscrire en même temps que votre crédit
• Les frais d’acte communément appelés frais de notaire (droits de mutation à verser à l’État et aux collectivités
locales par l’entremise du notaire, émoluments du notaire)
• Les frais accessoires tels que le coût de votre déménagement
• Les frais de garanties (hypothèque ou caution)
• Le coût d’une éventuelle cuisine équipée 
 

Les solutions pour emprunter.

Sauf exception, votre achat immobilier va être financé par un prêt principal auprès d’une banque, d’un courtier ou d’un établissement spécialisé en crédit immobilier. Sachez-le, plus le montant de votre apport sera important, meilleures seront vos conditions de crédit. Choisir le bon interlocuteur est donc fondamental. Votre conseiller 2 Savoies Immobilier est à votre disposition pour trouver avec vous la meilleure solution de financement. 
 

Les établissements bancaires traditionnels.

Ce sont les banques de dépôt dont la vôtre fait sans doute partie. N’hésitez pas à négocier le taux proposé au départ. Bon à savoir : pour la mise en place d’un crédit, les banques facturent des frais dont le montant varie d’une banque à l’autre. Toutefois, ils ne peuvent dépasser 1 % du montant emprunté. Ces frais peuvent faire l’objet d’une négociation avec la banque.
 

Les courtiers.

Le rôle des sociétés de courtage est de rechercher à votre place le meilleur crédit possible. Agissant comme des
intermédiaires sur le marché, ils jouent sur des volumes importants qui leur permettent de faire baisser les taux.
Si vous faites appel aux services d’un courtier en crédit immobilier, sachez que les frais de courtage se substituent
généralement en tout ou partie aux frais bancaires. Ces frais sont également négociables.
 

Les établissements spécialisés en crédit immobilier.

Ce sont des établissements qui font exclusivement ou presque exclusivement du crédit immobilier, comme le
Crédit Foncier de France. En général, ces établissements ne subordonnent pas leur accord à la domiciliation de vos
comptes chez eux, ce que tentera presque toujours de vous imposer une banque de dépôt. 
 

La demande de prêt.

Lors de votre rendez-vous avec l’organisme financier, n’oubliez pas d’apporter les justificatifs nécessaires :
 
• Contrat de réservation
• Justificatif d’état civil
• Avis d’imposition
• 3 derniers bulletins de salaire
• Échéanciers des crédits en cours
• 3 derniers relevés mensuels de
vos comptes bancaires.
 
Ces documents sont indispensables pour que l’organisme puisse faire une offre qui l’engage juridiquement. En cas d’emprunt avec un co-emprunteur, ce dernier devra fournir les mêmes documents. 
 
Une attestation de votre demande de prêt doit être adressée au promoteur dans le délai qui figure à votre
contrat de réservation (article 2.6).
 

L'offre de prêt.

L’offre de prêt est une étape obligatoire. La décision de l’organisme financier pourra vous parvenir dans un délai de 15 jours à 2 mois. Elle doit vous être envoyée en triple exemplaires sous pli postal. Vous bénéficiez alors d’un délai de réflexion minimal de 10 jours et maximal de 30 jours, avant de l’accepter par retour de courrier.  
règlement de la fraction de prix exigée.
 
Si vous acceptez l’offre préalable entre le 11ème et le 30ème jour, la banque ne peut pas revenir sur son offre. Les fonds seront débloqués chez le notaire le jour de la signature de l’acte authentique de vente s’ils sont nécessaires au règlement de la fraction de prix exigée.
 
Une copie de l’acceptation de prêt doit être envoyée au promoteur dans le délai prescrit à l’article 2.6 de votre contrat de réservation. 
 
 
 

Une annonce vous intéresse,
Vous avez un bien ou un terrain à vendre ?
6 rue Montaigne
74000 Annecy
+33 4.50.60.69.34
Recevez nos futurs programmes
Ok